db83497fcd92b30e600950322fb0a730

Après la baisse des salaires, les licenciements de fonctionnaires et la hausse des tarifs de ces derniers mois appliqués en conformité avec le plan du FMI (hausse moyenne de 50 % du tarif de l'eau, de l'électricité et du gaz pour les particuliers en juin et juillet) le gouvernement issu du putsch du 22 février, prépare un maxi plan de privatisation.

C'est ce qu'a annoncé Arseny IATSENIOUK lors du forum national agricole de Kiev.

"Nous allons annoncer le plan de privatisation le plus ambitieux depuis 20 ans", a-t-il déclaré à la presse ukrainienne, en marge du forum.

Iatseniouk a déclaré que le gouvernement examinera la semaine prochaine un projet de loi énonçant la liste des propriétés de l'Etat qui ne seront pas incluses dans les privatisations.

Il estime qu'il devrait être privatisée, en particulier, la société "Ukrspirt" (société d'Etat spécialisée dans la production d'alcool industriel, de vodka et de liqueurs) et d'autres entreprises publiques "qui sont des objets de corruption, et non de développement de l'Ukraine". D'après les experts, devraient être aussi dans la charrette :

- Le combinat chimique de la ville Soumy "Sumykhimprom" (principalement production d'engrais minéraux phosphorés) ;

- le combinat chimique d'Odessa (le plus grand d'Ukraine) OPZ ("Odesski Portovi Zavod") ;

- l'usine de pièces détachées pour centrales nucléaires "Trouboatom" de Kharkov (usine qui fournit le constructeur russe de centrales nucléaires Rosatom).

La porte-parole du Fond de la propriété d'Etat Inna YAROVSKAYA a déclaré que la liste des entreprises privatisables sera communiquée d'ici quelques jours. Toujours d'après cette source, le gouvernement a fixé l'objectif du plan de privatisation : il doit rapporter 17,4 milliards de Hrivna (1.45 milliards $). En 2013, le total des privatisations (essentiellement des logements) s'était monté à 1.5 milliards de hrivna (150 millions $). Elle a aussi précisé que les règles d'attribution des lots par l'Etat ne seront pas changées cette année.

Cette annonce a été faite juste avant l'arrivé de la mission du FMI, qui doit décider de l'attribution de la deuxième tranche de crédit au pays. IATSENIOUK compte sur une décision positive concernant ce crédit. L'annonce de ces privatisations a donc pour but de rassurer le financeur international. Selon les données préliminaires, il pourrait être fourni $1,5 milliard au pays pour la stabilisation de sa situation économique.

Les oligarques mis au pouvoir par maïdan à tous les échelons du pouvoir vont donc pouvoir faire bombance sur les ruines de l'Etat ukrainien dans les prochains mois.

Merci maïdan, merci l'union européenne !

 

Source :

http://business.vesti.ua/60465-jacenjuk-anonsiroval-masshtabnuju-gosudarstvennuju-rasprodazhu