nuland dans ses oeuvres à maïdan

nuland dans ses oeuvres à maïdan

 

S'exprimant hier devant le Forum stratégique USA-Europe centrale Victoria Nuland, Secrétaire d'Etat adjointe des Etats-Unis chargée de l'Europe et de l'Eurasie, connue pour son rôle éminent dans la préparation et le déclenchement du coup d'Etat du 22 février 2014 à Kiev a déclaré :

"Donc, aujourd'hui, je demande aux dirigeants de certains de ces États : Comment pouvez-vous la nuit tombée être sous la couverture de l'article cinq de la charte de l'OTAN et l'après-midi brider la presse libre, diaboliser la société civile et attiser le nationalisme."
D'après radio free europe/radio liberty (radio financée par le Congrès des États-Unis), ces propos sont adressés à la Hongrie.
Cette déclaration constitue un dernier avertissement avant révolution orange contre Viktor Orban et ses alliés. En effet, sa politique de prise de distances avec l'union européenne (refus de l'euro, mise sous contrôle de l'Etat de la banque centrale, affaiblissement du gouvernement des juges), son rapprochement avec la Russie (contribution de la Hongrie à South stream, opposition aux sanctions contre Moscou) et une position inflexible sur la protection de la minorité hongroise d'Ukraine (Orban réclame un statut autonome pour le district magyarophone de Beregovo en transcarpatie ukrainienne) insupportent sérieusement l'Oncle Sam.

383922032

Cette prise de position officielle du gouvernement américain contre Viktor Orban s'inscrit dans un contexte de hausse des tensions entre Kiev et Budapest :
- le 26 septembre le gouvernement hongrois a annoncé qu'il ne fournirait pas de gaz russe à l'Ukraine par l'utilisation des vannes inversées (ce que l'on appelle aussi en anglais le "reverse") ;
- la dissolution, le 01 octobre de la section ukrainienne du mouvement politique hongrois "Jobbik" (officiellement enregistré comme fondation "permanence du député indépendant au parlement européen Bela Kovacs") et l'arrestation de ses dirigeants pour "incitation au séparatisme" ;
- l'élection au parlement européen, au titre du parti de Viktor Orban Fidesz d'une citoyenne ukrainienne, hongroise du district de Beregovo, Andrea Bocskor, alors que la loi ukrainienne interdit la double nationalité.
Sources :
http://www.svoboda.org/content/article/26617918.html
http://www.unian.net/politics/991389-na-zakarpate-iz-za-posyagatelstva-na-tselostnost-ukrainyi-zakryili-fond-vengerskogo-yobbika.html
http://vesti-ukr.com/lvov/59550-na-zakarpate-vozobnovilis-sluhi-o-prisoedinenii-k-vengrii
http://vesti-ukr.com/strana/51412-premer-ministr-vengrii-potreboval-avtonomii-dlja-ukrainskih-vengrov
http://economics.unian.net/energetics/989304-vengriya-pod-davleniem-rossii-prekratila-revers-gaza-v-ukrainu.html