1039567614_0 0 3000 1665_1440x900_80_0_1_ba520f6f749ca08a1fcf98709b067ee1

 

Le chef du parti "Savez za Kosovu" (union , l'opposante pro-occidental Rada Trajkovic, a provoqué une altercation sur Twitter avec l'ambassadeur de Russie à Belgrade, Aleksandr Boczan-Kharchenko, et a ainsi fait l'objet d'une vague de critiques de la part des internautes serbes.

Trajkovic a déclaré que la Serbie avait perdu le Kosovo en raison de l'aide insuffisante de la Russie. En outre, selon elle, l'aide humanitaire russe au centre de secours de Nis est une "violation de la neutralité".

En réponse à cela, l'ambassadeur russe a souligné que les politiciens qui tentent d'insulter Moscou, par des déclarations russophobes n'humilient qu'eux-mêmes. Selon lui, de telles actions démontrent, d'une part, leur ignorance, et d'autre part leur manque total de respect envers leur peuple.
"Et les commentaires sur l'expulsion des Serbes de Pristina? Allez, ayez du courage, dites fort la vérité, qui est à blâmer pour la souffrance du peuple serbe au Kosovo-Metohija", a écrit Boczan-Kharchenko sur Twitter.

"Nous savons bien qui nous a chassés du Kosovo-Metohija, mais nous savons aussi qui ne nous a pas protégés de cela", a répondu Trajkovic.

Cependant, les utilisateurs des réseaux sociaux n'ont pas apprécié sa diatribe antirusse.
"Dans des pays normaux les gens comme vous sont déchues de leur nationalité", a écrit @NikOttawa.
"Peut-être que la Serbie centrale ne le sait pas, mais au Kosovo-Metohija, nous vous connaissons bien quand, comment et pourquoi vous êtes entré en politique", a déclaré @Nikola_KB.
"Vous feriez mieux de vous calmer!"— conseille @macokan1.
"La Russie est le seul ami honnête de la Serbie. Et cela doit être clair", estime @DockHolliday82.
"Vous attaquez nos frères, nos amis, qui nous sauvent", — a @zk52ni.

Rada Trajkovic est présidente du "Conseil européen pour le Kosovo", elle a été députée dans "l'assemblée du Kosovo", prétendue institution fondée par la mafia albanaise qui gère ce territoire depuis l'intervention de l'OTAN en 1999. Cette collabo du régime des criminels de guerre Thaci et Haradinaj fait ouvertement campagne pour la reconnaissance de l'indépendance du Kosovo.

 

Source : https://ria.ru/20190804/1557157911.html