Les généraux Choïgou et Youxia

Les relations entre la Russie et la Chine entrent dans une nouvelle phase de développement, notamment dans le domaine de la défense, grâce aux chefs des deux Etats, a déclaré le ministre de la défense de la Fédération de Russie, le général d'armée Sergueï Choïgou lors de la réunion avec le Vice-président de la commission militaire centrale de la République populaire de Chine, membre du bureau politique du parti communiste chinois, le général Zhang Youxia.

"La Chine est un partenaire stratégique clé de la Russie sur la scène mondiale. Cette année, nous célébrons le 70e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre nos pays. Grâce aux efforts des dirigeants de la Russie et de la Chine, elles entrent aujourd'hui dans une nouvelle étape de leur développement", a déclaré M. Choïgou.

Il a été noté que l'expression de la maturité et de la solidité du tandem russo-chinois se traduit dans les étroites relations amicales entre les deux chefs d'État.

"Cette année, il y a déjà eu cinq réunions de haut niveau.

"Nous accordons une attention particulière à la mise en œuvre des accords conclus dans le domaine du développement du partenariat dans le domaine de la défense. La dynamique positive de la coopération militaire et militaro-technique reflète le caractère spécial et confiant des relations bilatérales", a déclaré le chef du département militaire russe.

Les généraux Choïgou et Youxia


Selon lui, des activités conjointes de formation opérationnelle et de combat sont régulièrement organisées, des contacts sont établis entre les États-majors généraux, les armées, armes et corps d'armées, les organes de gestion militaire, les districts frontaliers et les établissements d'enseignement militaire.

"Nous coopérons avec succès dans le domaine militaire dans le cadre de l'OCS (Organsiation de Coopération de Shanghaï) et du SMOA plus (coopération militaire des pays de l'ASEAN + la Chine, le Japon, la Corée-du-Sud, les USA, l'Inde, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et la Russie)", a ajouté M. Choïgou.

Le Vice-président de la commission militaire centrale de la RP de Chine, le général Zhang Youxia, a qualifié la politique américaine vis-à-vis de la Chine, de la Russie et de plusieurs autres pays de harcèlement effréné.

"Les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux mettent en œuvre de façon effréné une politique d'hégémonie et de recours à des actes de harcèlement, en réalisant contre la Russie, la Chine et d'autres pays une politique de dissuasion et exercent sur eux une pression stratégique", a déclaré Zhang Youxia lors de la rencontre avec le ministre de la défense de la Fédération de Russie, le général d'armée Sergueï Choïgou à Moscou.

Selon lui, la Chine a toujours considéré la Russie comme la priorité de son travail diplomatique et est prête, sous la direction stratégique des chefs d'Etat des deux pays, à  "coopérer pour réaliser une nouvelle percée".

"Les dirigeants des deux pays attachent une grande importance aux relations entre les armées et, à chaque réunion, ils discutent nécessairement de la coopération militaire", a souligné le général chinois.
Réunion de la commission mixte militaro-technique
Il a noté que ces dernières années, la coopération militaire entre Moscou et Pékin a atteint un niveau élevé et continue de se développer.

Le vice-président a rappelé que l'année Dernière, la Chine a participé pour la première fois aux manœuvres à grande échelle des forces armées de la Fédération de Russie «Vostok». En juillet de cette année, la Chine et la Russie ont pour la première fois effectué conjointement des patrouilles aériennes stratégiques par des avions à long rayon d'action sur les eaux des mers de Chine orientale et de la mer du Japon. Il a également souligné l'importance des exercices navals conjoints des armées des deux États et de la participation de l'armée populaire de libération aux jeux Militaires internationaux.

"Votre amitié, votre franchise et votre professionnalisme m'ont profondément impressionné", a jouté Zhang Youxia.

Le ministre de la défense de la Fédération de Russie, le général d'armée Sergueï Choïgou, et le vice-président du conseil Militaire central de la Chine Zhang Youxia ont signé un ensemble de documents définissant les orientations du travail commun dans les domaines militaire et militaro-technique, lors de la réunion de la Commission intergouvernementale mixte russo-chinoise pour la coopération militaro-technique à Moscou.

"Aujourd'hui, nous organisons la 24e réunion de la Commission intergouvernementale mixte russo-chinoise pour la coopération militaro-technique, lors de laquelle nous signerons un ensemble solide de documents définissant les domaines clés du travail commun dans les domaines militaire et militaro-technique", a déclaré le chef du ministère de la défense de la Fédération de Russie avant le début de cette réunion.

Arrivé des premiers détachements chinois à Orenburg

En septembre se tiendront les manoeuvres de commandement stratégique et d'état-major "Tsentr-2019", auquel participeront environ 128 mille militaires, y compris des représentants de l'armée populaire de libération de la RP de Chine. Les premiers échelons avec les hommes et les équipements de l'APL arrivent déjà en Russie. Le District militaire du centre rapporte que "les militaires chinois ont été traditionnellement accueillis à la gare de déchargement par des militaires russes avec du pain et du sel". Les manoeuvres Tsentr-2019 se tiendront du 16 au 21 septembre et, outre la Russie et la Chine, elles comprendront des contingents militaires du Pakistan, du Kazakhstan, du Kirghizistan, de l'Inde, du Tadjikistan et de l'Ouzbékistan et se déroulleront sur huit terrains en Russie.

Les principales actions se dérouleront sur le terrain de manoeuvres de Donguz près d'Orenburg, un certain nombre d'épisodes tactiques se déroulleront également au Kazakhstan, au Kirghizistan et au Tadjikistan, a déclaré le Vice-ministre de la défense de la Fédération de Russie, le lieutenant-général Younous-Bek Evkourov.

Contingent d'hélicoptères chinois à Orenburg

Dans la première phase des manœuvres, seront travaillés : la lutte contre le terrorisme, la défense anti-aérienne, le renseignement et la défense. Dans la le second, les troupes passeront à l'offensive. L'exercice implique 128 mille militaires de sept États, plus de 20 mille unités d'équipement, 600 avions et 15 navires.

Le New York Times a déjà rapporté qu'un rapport du Pentagone disait que : "le système mondial impliquant l'influence américaine s'effondrerait si Pékin et Moscou se rapprochaient encore plus". Les tensions extrêmes entre la Chine et les États-Unis se sont renforcés par le rapprochement entre la Russie et la Chine, mais les relations amicales et franches entre les pays sont la base de la coopération russo-chinoise.

Salutations entre officiers russe et chinois - Orenburg

Des hélicoptères de combat de l'armée de l'air chinoise ont atterri le 8 septembre 2019 à l'aéroport civil de Tcheliabinsk, : quatre Mi-171E de transport militaire et autant d'hélicoptères de combat Z-10. L'avion est envoyé dans la région d'Orenburg pour participer à l'exercice international "Tsentr-2019".

À Tcheliabinsk, les pilotes passeront les douanes, les hélicoptères seront ravitaillés en carburant, après quoi le détachement continuera à voler à Orenburg.

 

Sources :

http://nvo.ng.ru/realty/2019-09-04/100_190904contact.html

http://nvo.ng.ru/nvoevents/2019-09-05/100_190905news.html

https://vpk.name/news/322651_kitaiskie_boevyie_vertoletyi_prizemlilis_na_urale.html